Haut Uélé: le gouverneur décide la relocalisation de 30 000 réfugiés

0
60

Environ 30 000 réfugiés, essentiellement des Sud-Soudanais, cantonnés depuis deux ans à Doruma et dans d’autres localités de Dungu seront bientôt relocalisés autour du chef-lieu du territoire. C’est ce qu’a décidé le gouverneur Jean-Pierre Lola Kisanga dans un arrêté signé le 6 juillet dernier.

Ces réfugiés seront installés à 30 km de la cité de Dungu avant leur identification. Jean-Pierre Lola Kisanga motive sa décision par des «contraintes sécuritaires et infrastructurelles» qui ne facilitaient pas le travail des humanitaires, notamment le HCR. Les zones où étaient localisés ces réfugiés jusque-là étaient difficile d’accès.

«On n’arrivait pas à y accéder. Ce sont des zones où les routes sont très mauvaises», déclare Lynn Ngugi, chef de bureau du HCR à Dungu. Le HCR salue par ailleurs la décision du gouverneur.

«Cet arrêté nous aidera à relocaliser les réfugiés dans les zones qui sont sécurisées. Ça nous aide aussi de séparer les vrais réfugiés d’avec les gens qui peuvent être armés», fait savoir Lynn Ngugi.

C’est depuis 2015 que ces réfugiés sont arrivés dans la province du Haut Uelé. Ils sont éparpillés dans des familles d’accueil et dans des camps à Doruma,  Bitima, Bangadi et Duru.

SourceRadio Okapi
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here