Elections: LUCHA appelle à manifester le 31 juillet pour exiger la tenue des scrutins fin 2017

0
203

Dans un communiqué signé le 17 juillet 2017, les jeunes membres du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) demandent à la population de réclamer les élections. Ils veulent rappeler à la CENI son engagement de livrer un fichier électoral révisé et complet au plus tard le 31 juillet en cours.

« Le Peuple Congolais a été assez abusé ! Des concertations aux dialogues successifs; des prétextes financiers aux arguments autour du fichier électoral; jusqu’au chaos sécuritaire délibérément créé par le pouvoir au Kasaï, au Kivu, et ailleurs dans le pays. La situation économique et sociale des Congolais atteint un degré intenable avec un Franc Congolais qui ne vaut plus grand-chose. Pendant ce temps, chaque jour des nouvelles révélations éclatent sur l’enrichissement de la « galaxie Kabila » et l’opulence dans laquelle elle vit, tandis que des millions de Congolais meurent de faim, de soif, de maladies et d’insécurité ; que les agents de l’Etat ont un salaire de misère .» Peut-on lire dans cette déclaration.

Les membres de Lucha estiment qu’en déclarant que les élections sont « impossibles à tenir » à l’échéance de décembre 2017, le président de la CENI, Corneille Nangaa et le gouvernement qu’il semble servir ont lancé un défi lancé à notre peuple comme pour tester le degré de sa colère et de sa détermination. Ils ont frontalement insulté la patience et l’indulgence de ce peuple qui, le 19 décembre dernier, avait douloureusement consenti au compromis trouvé avec la CENCO.

« Le peuple doit répondre avec éclat à ce défi, en démontrant qu’il est DEBOUT et qu’il n’entend pas accorder à KABILA un seul jour de plus au-delà de décembre 2017. C’est pourquoi, ce lundi 31 juillet 2017, date à laquelle la CENI s’était engagée à rendre disponible un fichier électoral révisé et complet, nous lançons cet appel solennel à une immense mobilisation citoyenne aux quatre coins de la RDC, à travers des marches pacifiques devant partir des différents quartiers pour chuter aux sièges de la CENI »Appellent-ils.

Lucha, ce mouvement citoyen circonscrit les objectifs de cette démarche en trois points :

  1. Rappeler haut et fort que le Peuple n’accordera pas un seul jour de plus à Kabila et son régime, au-delà de décembre 2017, sous quelque prétexte ou quelques arrangements politiciens que ce soit;
  2. Exiger de la CENI la publication immédiate d’un calendrier électoral clair, tenant compte de l’échéance non-négociable de décembre 2017 en ce qui est de la tenue effective des élections présidentielle, législatives et provinciales, afin de permettre la restauration rapide de l’ordre et de la paix sociale ;
  3. Protester contre la dévalorisation continue du taux du dollar américain et la politique de la terre brulée en cours dans le pays (Kivu, Kasaï, Kinshasa…).

Ce bras de fer engagé avec l’état congolais risque encore de faire connaitre au pays une situation d’instabilité comme vers la fin de 2016.

SourceGlobalinfos
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here