RDC: Un avion de Congo Airways annule son vol sur Lubumbashi à cause d’une panne à l’aéroport de Kananga

2
1645

L’aéronef Airbus A320 de la compagnie Congo Airways en destination de Lubumbashi (Haut-Katanga) a annulé ce vendredi 13 octobre 2017 la suite de son trajet lors d’un escale de Kananga (Kasaï Central).

Des sources de la Régie des Voies Aériennes (RVA)/Kananga contactées par ACTUALITE.CD indiquent que l’avion qui a atterri à l’aéroport de Kananga dans l’avant-midi a connu une panne de fuite d’huile dans un de ses moteurs. Cette panne n’a pas permis la poursuite du vol sur Lubumbashi et Kinshasa.

En conséquence, un bombardier de la même compagnie est arrivé en urgence au Chef-lieu du Kasaï Central et a pu embarquer à son bord les passagers en destination de Lubumbashi.

L’Airbus A320  a pu regagner Kinshasa après une réparation, ajoutent les mêmes sources.

Entre-temps, les passagers de Kananga en partance pour Kinshasa attendent le bombardier qui s’est rendu à Lubumbashi.

De son côté, Marcel Tshilombo,  chef d’escale de Congo Airways /Kananga a confirmé à ACTUALITE.CD l’atterissage de l’ aéronef Airbus A320 en “douceur” à Kinshasa.

Sosthène Kambidi

SourceActualite.cd
PARTAGER

2 Commentaires

  1. Monsieur, je suis très déçu de constater que vous ne vérifiez pas les informations avant de les publier. Je suis venu de kananga à Kinshasa a bord de cet avion. Quelques faits importants à relever:
    1. L’avion avait bel et bien connu une panne de fuite d’huile, mais c’est un tuyau du système de freinage du côté droit qui avait lâché et non un de ses moteurs qui était en cause ; nous avons assisté à la répartition.
    2. La compagnie a en urgence dépêché son bombardier qui partait de Mbujimayi pour Kinshasa, et il a pu dans un premier temps embarquer une trentaine des passagers.
    3. Les autres passagers restants, une centaine, dont moi, y avons pris place deux heures environ plus tard, à destination de Kinshasa.
    4. Les passagers venant de Kinshasa pour Lubumbashi ont attendu encore quelques heures pour finalement prendre un autre avion qui les a conduit à destination.
    Il est vrai que cela a causé préjudice à plus d’un, cependant, nous avons l’obligation éthique de toujours dire la vérité. Pour votre gouverne, nous avons atterri à Kinshasa à 19:30 heure locale.
    5. Un incident s’est produit avant le décollage; il s’agit de 4 passagers qui n’ont pu prendre place à bord de l’avion pour n’avoir pas été enregistré sur la liste des passagers suite à une erreur de l’agent de Congo Airways commis à cette tâche. C’est sur ces cas que je vous recommande d’investiguer afin de connaître leur sort, notamment en ce qui concerne leur prise en charge car dans l’avion, le commandant disait qu’ils devraient attendre le prochain régulier qui n’allait venir que le lundi, soit 72 heures après. Il faut noter que l’un d’eux avait un échantillon d’un prélèvement à déposer à l’INRB

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here