Mbandaka: Retour de la coupure de 10.000 Fc sur le marché

0
170

On la croyait démonétisée, la coupure de 10.000 Fc est de nouveau consommée à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur.

Le mercredi 29 novembre, à Mbandaka, les commerçants et quelques banques ont refusé d’effectuer des transactions avec les coupures de 10.000 FC (équivalent de 6,4 USD), et cela après que les militaires et les fonctionnaires de l’Etat aient perçu leurs soldes de fin du mois. Mais du coté des banques, les raisons de ce refus n’ont pas été communiquées. Ce qui  a poussé les commerçants à refuser à leur tour, ladite coupure. Pourtant celle-ci a cours légal sur toute l’étendue de la République.

On se rappellera que  du temps de  Mobutu, le 2 décembre 1992 avait eu lieu la mise en circulation d’une coupure de 5 millions de Zaïres qui fut démonétisée en pleine plénière de la CNS par le Premier Ministre Etienne Tshisekedi. Cette fameuse coupure  avait été affublé par la population du nom évocateur de « Donna Beija », avant de la rejeter.

La coupure encore sur le marché

Le refus de la coupure de 10.000 FC a plongé la population de Mbandaka dans une grande désolation. Les autorités de la province se sont vues contraint de convoquer  une réunion de sécurité pour résoudre le problème et faire baisser la tension!

Apres cette réunion , les responsables de la Banque centrale du Congo(BCC), se virent chargés de sensibiliser la population afin qu’elle accepte de nouveau, la coupure de 10.000 FC dans ses transactions . Le lundi 4 décembre 2017, les banques et les commerçants de Mbandaka ont fait marche arrière pour finalement accepter le billet décrié.

 

Christine KAMBA

Sourcelexclusif.nfo
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here