Rutshuru: Les inquiétudes de François Nzekuye sur le prix de l’électricité fixé par la Fondation Virunga

0
87
Le député françois Nzekuye, élu de Rutchuru au Nord-Kivu. Photo Droits réservés.

Le député François Nzekuye a transmis, le 6 décembre, au président de l’assemblée nationale sa question orale avec débat adressée au ministre de l’Enérgie et Ressources Hydrauliques sur le tarif excessif du courant électrique fourni par la Centrale hydroélectrique de Matebe, dans le territoire de Rutshuru.

Francois Nzekuye note que le mercredi 16 décembre 2015, à l’inauguration du barrage hydroélectrique de Matebe, le Directeur Général de l’ICCN, Cosma Wilungula, affirmait que ce projet visait le développement socioéconomique pour les communautés riveraines, mais aussi la réduction de la pression humaine sur les ressources forestières du Parc des Virunga.

Financé par la fondation américaine Howard Buffet à hauteur de 20 millions de dollars américains, cet ouvrage de 81 mètres de chute a un débit de 6 000 litres par seconde et par turbines. Durant une année, la Fondation Virunga, structure de gestion de la Centrale, a distribué l’électricité en réduisant ainsi la pression sur les ressources forestières du Parc national des Virunga. Les tarifs mensuels variaient entre 5 et 15 dollars américains.

Francois Nzekuye note avec amertume que « depuis quelques mois, la Fondation Virunga a adopté le système de prépaiement. Les abonnés sont tenus d’acheter des compteurs à un prix exorbitant de 300 dollars américains l’unité. En même temps, le kilowatt/heure est vendu à 400 francs congolais ».

Avec cette augmentation du prix, la facture moyenne par ménage est passé de 5 à 50 dollars américains, pour ceux qui consomment le moins avec usage journalier d’un réchaud électrique et l’usage irrégulier du fer à repasser et de la lumière.

Le député Nzekuye de tirer une sonnette d’alarme: « Depuis deux mois, la population revient à l’usage du charbon de braise avec ce que cela entraine comme pression sur le couvert forestier du Parc national des Virunga et considère avoir été dupée par la Fondation Virunga, qui chercherait à s’enrichir au lieu de faire du social ».

Le député souhaite avoir des éclaircissements sur deux grandes questions.

« Primo. La Fondation Virunga allègue que l’augmentation du prix est liée au respect des mesures réglementaires que le ministère de l’Energie a prises en application de la loi sur l’électricité. Quelles sont ces mesures? Secundo. Le député voudrait connaitre les mesures envisagées par le gouvernement pour permettre aux populations vivant principalement de l’agriculture et ayant des revenus faibles d’accéder à l’électricité et réduire la pression sur les ressources forestières du Parc national des Virunga ».

Sourcelexclusif.nfo
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here