RDC : journée ville morte à Beni pour protester contre l’insécurité

0
158

La société civile de Beni (Nord-Kivu) a appelé à une journée ville morte ce lundi 15 janvier 2018 pour protester contre l’insécurité.

Plusieurs personnes ont été enlevées jeudi 11 janvier 2018 par des présumés rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) dans le territoire de Beni.  Il s’agissait d’un double kidnapping. L’un a eu lieu sur la route Beni-Kasindi où des passagers à bord des véhicules dont le directeur d’une station de radio et télévision émettant à Beni et l’autre à Mayangose dans le Parc National des Virunga où des cultivateurs ont été emmenés à des destinations inconnues.

Le journaliste Jadot Kasereka Mangwengwe de la Radio télévision Graben Beni (RTGB) est également parmi les personnes enlevées.

La journée ville morte s’ajoute à aux journées sans informations observées depuis samedi dernier par les radios de Beni et de Butembo.

Ces opérations de protestations se tiennent en même temps que les opérations dites de grande envergure sont menées depuis samedi par les FARDC contre les groupes armés qui pullulent dans les territoires de Beni et de Lubero.

SourceActualite.cd
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here