RDC : 30 pêcheurs enlevés par les miliciens sur le Lac Edouard

0
210

30 pêcheurs ont été enlevés mardi 22 janvier 2019 par des miliciens Maï-Maï sur le Lac Edouard, en plein parc des Virunga (Nord-Kivu). Selon le président du comité des pêcheurs de Vitshumbi Josué Mukura, les ravisseurs exigeraient une rançon de 40 000 FC (25$) par otage pour être libéré.

Le rapt est attribué aux miliciens Maï-Maï dirigés par Kakule Charles, selon la même source.

« La partie sud-est du Lac Edouard est conquise par les Maï-Maï. Mardi vers 4 heures du matin, les Maï-Maï sont allés dans les eaux profondes du Lac, y ont rencontré les pêcheurs et les ont torturés avant de les amener en brousse. Les miliciens auraient demandé une rançon de 40 000 FC par pêcheur. Tous les filets et matériels de pêche sont restés sur le Lac depuis hier matin », a déclaré à ACTUALITE.CD Josué Mukura, le président des pêcheurs de Vitshumbi.

Outre les forces négatives locales, les pêcheurs sur le Lac Edouard sont victimes d’attaques et d’enlèvements de la part des marines ougandaises qui accusent les Congolais de violer les eaux territoriales.

« Nous sommes en train de mener des démarches pour pousser le gouvernement congolais à prendre ses responsabilités en imposant l’autorité de l’Etat sur le Lac Edouard et assurer la sécurité totale pour favoriser un développement durable à partir d’une pêche responsable pour que la population de Vitshumbi, Kyavinyonge autour du Lac Edourd puisse vivre comme les congolais d’ailleurs », a ajouté M. Mukura.

Au moins 105 autres pêcheurs ont été condamnés en mai dernier à la peine allant d’un an à trois ans de servitude pénale par le justice ougandaise et sont toujours détenus en Ouganda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here